Edito de notre Curé

Mars & Avril 2020 Entrée en Carême, en route vers Pâques


A mes vœux de nouvelle et bonne année, j’ai reçu plusieurs centaines de réponses. Les 2 dernières (31 janvier) m’ont marqué  :
+ Dans cette période infernale où les détenteurs de pouvoirs (du plus petit au plus grand) déguisent en permanence la réalité, la vérité, nous avons compris que ce sera en 2020 comme avant !! Le jeu est totalement ET mondialement  truqué !! L'espoir d'un monde plus humain s'éloigne chaque année et les manifestations ne sont que du chacun pour soi !!!
+ La 2ème citait l’artiste Julos Beaucarne dont un déséquilibré venait de poignarder sa femme : Sans vous commander, je vous demande d’aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches ; le monde est une triste boutique, les cœurs purs doivent se mettre ensemble pour l’embellir, il faut reboiser l’âme humaine. Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier. Il n’est de vrai que l’amitié et l’amour. Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses. On doit manger chacun, dit-on, un sac de charbon pour aller au paradis. Ah, comme j’aimerais qu’il y ait un paradis, comme ce serait doux les retrouvailles. En attendant, à vous autres, mes amis de l’ici-bas, face à ce qui m’arrive, je prends la liberté, moi qui ne suis qu’un histrion, qu’un batteur de planches,  qu’un comédien qui fait de rêve avec du vent, je prends la liberté de vous écrire pour vous dire ce à quoi je pense aujourd’hui : je pense de toutes mes forces qu’il faut s’aimer à tort et à travers.

Nous venons de rentrer en Carême. C’est un temps d’effort et les musulmans en font bien plus que nous avec le Ramadan ! Efforts et repères pour remettre les pendules à l’heure en vue de notre bonheur et du bonheur de notre société ! Croire en Dieu, rester humble, servir les autres…

Dans l’édito de notre journal paroissial de doyenné, je parle de «sobriété heureuse»… L’Eglise nous présente trois axes : un jeûne d’effort afin d’avoir de quoi partager et du temps pour prier, du sens à notre vie pour être heureux  !

Article publié par Philippe LARCANCHE • Publié le Mercredi 11 mars 2020 • 186 visites

keyboard_arrow_up