Edito de notre Curé

Juillet & Août

 

Avec la pandémie du coronavirus,  nous venons de vivre et nous vivons encore une expérience bien particulière… Nous ne l’avions pas imaginée il y a quelques mois ! Comme quoi, la vie est pleine d’imprévus   et nous avons toujours à nous laisser surprendre, notamment par le mystère de l’existence…

Que nous puissions retrouver  le sens de l’essentiel :   la fragilité de notre humanité,  la fragilité de notre société nous engage  à retrouver de bons repères !  Que faisons-nous sur terre ?   Qu’est-ce que c’est que cette vie dans laquelle je suis embarqué sans l’avoir voulu ?   Qu’est-ce qui est important ?   Qu’est-ce qui vaut la peine d’être vécu ?   Quelles sont les véritables valeurs ?

Nous avons à retrouver le sens de Dieu !   Le sens du cadeau de la vie  qui nous est fait  avec notamment le beau soleil du printemps…  Et de même  le sens de notre fragilité,  l’immense besoin de prière et de fraternité…  

Avec le confinement, nous dit-on, la pollution a baissé, la nature et les animaux se portent mieux ! Nous avons à retrouver une «sobriété heureuse»..

La pandémie a engendré confinement,  hospitalisations,  décès…   Que nous puissions amplifier  la solidarité   et ouvrir nos cœurs à  l’ensemble des pandémies de notre humanité :  faim,  guerres,  enfants sans éducation…

Il y a peu, nous vivions la grande Fête de la Pentecôte !    Avec Marie,  les apôtres furent confinés de nombreux jours au Cénacle…  Et s’est produit  le grand Souffle,  le Feu de l’Esprit-Saint !   Ils sortirent,  ils témoignèrent,  ils s’impliquèrent :  et leur rayonnement  s’est étendu  jusqu’au bout du monde connu de l’époque…  La vie chrétienne, la vie de l’Évangile   a pris son essor   et s’est répandue jusqu’à nos jours. Continuons sur leurs traces !

 

Denis Lecompte, Curé de la Paroisse

Article publié par Philippe LARCANCHE • Publié le Lundi 06 juillet 2020 • 93 visites

keyboard_arrow_up