Edito de notre Curé

Septembre & Octobre

 

La pandémie du covid 19 est malheureusement toujours présente… Nous avons d’abord à observer toutes les précautions qui nous sont données pour limiter et si possible enrayer la propagation du virus. Ceci pour la santé des personnes qui nous entourent et par respect pour ce grand cadeau de la vie que Dieu nous donne.

A ce sujet, l’Église est on ne peut plus consciencieuse et précautionneuse ! Lors de toutes les assemblées dans les églises, le gel est fourni dès l’entrée. Le port du masque est obligatoire. Les chaises sont disposées pour observer la distanciation entre les personnes : un mètre entre chaque ; évidemment les couples ou les personnes qui vivent sous le même toit peuvent rester proches.
Ceci étant, ne baissons pas les bras, ne nous replions pas sur nous-mêmes, ne nous laissons pas gagner par la sinistrose ou une psychose généralisée…  Ce serait l’inverse de la Foi et des Trésors que fournissent l’Évangile et la vie du croyant !  Le croyant est un être debout ! Les «vertus théologales» sont la Foi, l’Espérance et la Charité !

Nous devons vivre ! Nous avons à œuvrer pour la qualité de la vie, la qualité des relations entre nous comme aussi la qualité de notre planète sur laquelle j’insistais dans le dernier édito sinon les virus se déclenchent et se propagent…
Nous avons aussi à prier, à "secouer le Ciel", à remplir nos églises ! Lors des guerres et des épidémies, nos pères remplissaient les églises ! En finale des litanies des saints, ils chantaient "a pesta, fame et bello, libera nos Domine" c.a.d. "de la peste, de la famine et de la guerre, libère-nous Seigneur" !

Nous avons l’existence que nous méritons. C’est d’abord nous qui faisons notre malheur ou notre bonheur ! Si nous pensons que la vie n’a pas de sens, que tout finit au trou du cimetière, que rien ne dépasse l’horizon terrestre, alors pourquoi pas mourir de suite, tous ensemble du virus, d’un cataclysme, d’un attentat ou d’une guerre…

Mais la vie est plus forte, elle est divine, miraculeuse, elle triomphe toujours ! Nous avons à la recevoir et à l’épanouir avec toutes ces qualités et ces garde-fous que le Christ Jésus nous donne dans l’Évangile !

De tout Cœur…                                                                                                    Frère Curé  Denis Lecompte

Article publié par Philippe LARCANCHE • Publié le Jeudi 03 septembre 2020 • 132 visites

keyboard_arrow_up