Bénédiction des Animaux

 

Les cloches de l'Eglise St-Germain de Carnières viennent de sonner 17h ce samedi 9 octobre lorsque Véronique s'avance d'un pas hésitant sur le parvis. La météo est exceptionnellement clémente pour une journée d'automne et pourtant Véronique semble intimidée par cette foule venue des quatre horizons du Cambrésis ; à moins que ce ne soit par l'agitation des dizaines de chiens, chats, lapins et hamsters venus particulièrement nombreux pour assister à la désormais renommée bénédiction des animaux.

Il faut dire que cette année, Véronique, ânesse du Poitou, a l'honneur d'ouvrir la ronde des grands animaux qui vont tour à tour être présentés au frère curé Denis Lecompte pour être bénis sous le patronage de St François d'Assise.

Pendant plus d'une heure, les jeunes musiciens de la Paroisse animent avec ferveur la procession des animaux pendant que des ateliers autour de la nature sont proposés aux enfants par les équipes du catéchisme. L'histoire de l'Arche de Noé est racontée aux enfants, des collages de couples d'animaux sont réalisés et coloriés pour être tout à l'heure déposés au bas de l'Autel.

Il est 17h30 quand soudain la circulation dans le centre du village est interrompue : chevaux et poneys du centre équestre de Boistrancourt s'avancent fièrement vers le bénitier. Petits et grands sont captivés par le défilé des cavaliers comme toujours très attendu.

Les cloches de l'église sonnent maintenant 18H, des pigeons voyageurs ferment le cortège et sont bénis avant de prendre leur envol dans le ciel de Carnières. Il est temps pour Véronique et tous les grands animaux de regagner leurs pénates et pour les paroissiens accompagnés des petits animaux d'aller assister à la célébration anticipée de la messe dominicale. Tous les bancs sont rapidement pris d'assaut par les bêtes de tous poils ; quelques chatons sortent la tête de la boite à chaussure qui les transporte pour ne rien rater de la célébration.

Chiens et chats écoutent religieusement l'homélie du curé Denis Lecompte qui, ponctuée des caquètements des poules d'ornement qui ont pris place devant l'Autel, rappelle les propos du Pape François sur la nécessité pour chacun de vivre dans le respect d'une « sobriété heureuse » propre à rendre hommage à la grandeur de la Création.

Il est déjà 19h et temps pour les paroissiens de regagner leur nid avec leurs fidèles compagnons. A la sortie de l'église, beaucoup s'étonnent que la célébration se soit déroulée dans un calme aussi absolu. Même Véronique a promis de revenir prochainement à Carnières, cette fois pour la Bénédiction des Rameaux !

 

                                                                                                                                                                                                                Jérémy

Article publié par Philippe LARCANCHE • Publié le Lundi 30 septembre 2019 • 559 visites

keyboard_arrow_up