Edito de notre Curé

Mai & Juin

 

En ce temps malheureux de pandémie, 3 repères me semblent essentiels.

D’abord la liberté de conscience et de culte. Notre Constitution française la garantit en première place et nos célébrations ou rassemblements comportent toutes les garanties requises de précaution…

Puis le moral. La pandémie engendre psychose, sinistrose... Les suicides augmentent notamment chez les jeunes. Les médecins eux-mêmes stipulent que, face à la maladie, si le physique est important, le moral est essentiel ! La vie spirituelle, la vie psychologique est déterminante !

Enfin la foi et la vie chrétiennes. La foi c’est le « punch », c’est le dynamisme, c’est être debout, ressuscité à la suite du Christ Jésus qui a traversé les épreuves et la mort. Et c’est l’être ensemble dans la charité, en s’épaulant. Nos célébrations sont d’ailleurs des temps forts de Communion, de profondeur et d’échanges, mieux que dans les halls de nos supermarchés… Soyons des « ressuscités »  réclamaient Nietzsche lui-même !

Article publié par Philippe LARCANCHE • Publié le Dimanche 02 mai 2021 • 26 visites

keyboard_arrow_up