Édito de notre Curé

Mars & Avril

 

« Que sera l’année 2024 ? Nul ne le sait… Elle se trouve entre les mains de Dieu », c’est ce que j’écrivais en janvier.

Quant à mon avenir personnel, nul ne le sait non plus… À 2 reprises j’ai annoncé publiquement que je pourrais partir à Dapaong au Nord du Togo auprès des orphelins de Sr Marie-Stella, ceci à sa demande. Malheureusement celle-ci m’a annoncé fin janvier que les blancs n'étaient plus acceptés au Nord du Togo, autant de la part des Autorités togolaises que de l’Etat français… Peut-être que en 2025 l’insécurité pourrait s'atténuer !

Mais surtout, depuis la mi-février, nous sommes entrés en Carême ! Les Musulmans nous surpassent par leur observance du Ramadan… Pour mieux aimer le Carême, voici quelques repères :
Carême vient de « quarantaine » : période de 40 jours pour se préparer à la Fête de Pâques. Jésus a vécu 40 jours dans le désert, de même Moïse pour recevoir les Tables de la Loi.
Le but est  la « conversion » c’est-à-dire le bouleversement du cœur, conversion par rapport à soi-même (le jeûne), par rapport à Dieu (la prière) et par rapport aux autres (le partage). Avec les larmes de pénitence, st Pierre souligne que la charité « couvre une multitude de péchés » (1P 4, 8). La prière en est la source et l’âme...
Animés par la prière et la conversion (avec le Sacrement du Pardon), l’abstinence de viande les vendredis (les évêques de France suggèrent aussi tabac, alcool, friandises, télé, tiercé…) et le jeûne du Vendredi Saint 29 mars doivent aider à un plus grand partage, notamment avec les plus pauvres.

Outre le Parcours Alpha qui forme une cinquantaine de personnes chaque mardi soir, notre paroisse propose également un entraînement de chants avant la Messe du samedi soir à Carnières (Chorême = Chœur aime = Carême) et une Marche dans la nature avant nos Messes de 11H le dimanche !  Renseignez-vous…

Le Carême est d’abord à vivre dans l’esprit de l’Évangile. Donc ne rien imposer aux autres, vivre le Carême « dans le secret ». Les meilleures résolutions doivent se vivre en amour de Dieu et en charité fraternelle, en partage, services, ouverture, sourires, joie, sérénité, paix…Carême peut se transcrire en « CAR-AIME » !

Frère Curé Denis Lecompte

Article publié par Philippe LARCANCHE • Publié le Mardi 27 février 2024 - 22h32 • 256 visites

keyboard_arrow_up