Humilité à redécouvrir

Billet de Denis Lecompte, Curé de la Paroisse St Joseph en Cambrésis

 

Nous voici dans un confinement dont nous ne devinons absolument pas l'issue  à ce jour.

Au moment où vous lisez ces lignes, vous vous croyez peut-être encore dans un mauvais rêve, digne d'un scénario catastrophe réservé aux films. Sans nous en rendre compte, nous étions pris dans l'illusion contemporaine d'un monde immortel que la science pouvait protéger de tous périls. Tout au moins dans nos pays dits développés. La première leçon de cette pandémie est sans doute celle d'une humilité à redécouvrir : l'être humain est une créature fragile, invitée à s'en remettre humblement dans les mains de son Créateur.

Nous savons bien que le Seigneur Dieu auquel nous avons donné notre foi, ne peut que donner son Amour. A travers cette épreuve, notre Dieu nous invite à une confiance renouvelée en Lui. Comme l'écrit l'évêque de Cayenne à ses diocésains : « aucune épreuve n'est voulue par Dieu. Mais, dans chaque épreuve, nous trouvons un appel de Dieu à revenir vers lui et à respecter le double commandement de l'amour. »

Oui, en ces temps où les personnes fragiles ont davantage besoin de nous, nous saurons trouver, en respectant les règles d'un confinement strict, des signes et des paroles de proximité auprès des malades, des familles en deuil et de tous ceux qui sont pris dans les filets de la peur.

Si les Célébrations de baptêmes et de mariages sont reportées, saluons les équipes chargées des funérailles réduites à la plus stricte intimité familiale. Remercions-les de leur généreuse disponibilité en ces temps difficiles pour des familles privées de la présence des amis.

Par ailleurs, partageons les ressources spirituelles dont nous avons tous besoin pour tenir bon dans l'épreuve.  Les livres et revues ne manquent pas  ainsi que la contemplation de la nature, la création de Dieu. Internet nous fournit beaucoup de possibilités à commencer par notre site diocésain et par notre site paroissial. Outre la chaîne de télévision KTO, des Messes sont retransmises sur Internet : Rome, Paris, Lourdes… en direct ou en différé ;  chapelet quotidien de 15h30 à Lourdes : autant d'occasions d'une communion inédite avec chacune et chacun d'entre nous.

Que nous réservent les jours prochains ? Y aura-t-il  un confinement plus intense en réponse à la désinvolture de certains de nos concitoyens qui mettent leur prochain en danger ?

Pour cette semaine qui s'annonce difficile au niveau de l'épidémie et donc des soignants, je vous souhaite beaucoup de courage, de patience et d'espérance, grâce à Jésus « lumière du monde » (Evangile du dimanche 22 mars) qui ne peut et ne veut nous laisser seuls.

Je vous suis en communion de confinement dans le Seigneur et avec Notre-Dame.

De tout Cœur !!

 

Denis Lecompte, Curé de la Paroisse St Joseph en Cambrésis

Article publié par Philippe LARCANCHE • Publié le Lundi 23 mars 2020 • 268 visites

keyboard_arrow_up