Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Edito de Père Fernand

Deux mois parmi nous

UNE BELLE ET HEUREUSE AVENTURE   !

 

J'arrive au terme de mon service pastoral parmi vous, dans cette paroisse Saint Joseph en Cambrésis.

 

Alors que je me prépare à rejoindre mon diocèse (l'archidiocèse de Bobo) et mon Faso natal (le Burkina Faso), je voudrais vous dire combien j'ai été heureux de vivre, comme prêtre, cette expérience humaine et chrétienne de deux mois (juillet et août 2017) au milieu de vous.

 

La paroisse Saint Joseph est un terrain pastoral qui m'était alors totalement étranger. C'était en effet la première fois que j'y arrivais.

 

J'ai quitté une paroisse, une famille, et suis allé comme à l'aventure. En pareille circonstance, on est forcément habité par des appréhensions et des interrogations du genre : que va t-il bien donner, ce saut dans l'inconnu ? Que sera donc cette expérience ? A quel accueil faut-il s'attendre par ces temps qui courent ?

 

Au fur et à mesure des rencontres effectuées, et des différents services pastoraux rendus (Eucharisties, préparations et célébrations de baptêmes, célébration de mariages, offices de funérailles, visites aux malades et personnes âgées, célébrations du sacrement de la réconciliation), ces appréhensions se sont estompées et les interrogations ont trouvé réponses satisfaisantes et apaisantes.

 

Cette mission d'été, parmi vous, fut heureuse et concluante pour moi. Ce fut une belle aventure humaine ; ce fut aussi une expérience pastorale dense et enrichissante. Au terme de ces deux mois passés en terre étrangère, je peux aujourd'hui affirmer que je n'ai guère été «orphelin» de ce que j'avais laissé derrière moi en venant. Ici, en effet, j'ai retrouvé une famille paroissiale. A travers chacun de vous, j'ai perçu et rencontré un frère, une sœur, un parent. En chacune de vos familles, j'ai retrouvé une famille humaine et chrétienne. Vous ne vous êtes rien épargnés pour m'accueillir, me mettre à l'aise, me faciliter le ministère, dans cette paroisse aux douze clochers.

 

Chacun y a mis du sien  ! J'exprime un merci bien reconnaissant :
      à Monseigneur François Garnier qui a daigné me recevoir dans son diocèse
      à Monsieur l'Abbé Hervé Le Minez. Il est celui qui a créé le lien entre vous et moi
      au Frère Curé Denis Lecompte. Avec confiance, il m'a ouvert les portes du territoire paroissial dont il a la

      charge et m'a accordé d'y exercer ce ministère
      à l'équipe d'animation paroissiale. Elle a veillé au bon déroulement de mon séjour pastoral en le préparant et

      le planifiant.

Merci donc à tous et à chacun.

 

Je prie pour cette paroisse et demande pour elle la Grâce d'un souffle spirituel nouveau en direction de l'enfance et de la jeunesse afin que puisse être assurée la relève... Pour la Mission, en vue de la moisson.

 

                                                                                                                   Abbé FERNAND SANOU
                                                                                                                           (Bobo Dioulasso)

Article publié par Philippe LARCANCHE • Publié Samedi 02 septembre 2017 • 108 visites

Haut de page